Comment fonctionne l’album des découvertes ?
 
• Les Poissons
 
MARS 05 | FEVRIER 05 | JANVIER 05

page 1
  • 19-03-05, “Mulloïdichthys dentatus  
  • 17-03-05, “Une ascidie pélagique : la salpe”  
  • 14-03-05, “Le poisson-trompette Aulostomus chinensis  
  • 12-03-05, “Le poisson-chirurgien Acanthurus nigricans  
  • 10-03-05, “L'algue bleue Oscillatoria sp.  
  • 07-03-05, “La cyanobactérie coloniale Coelosphaerium sp  
  • 05-03-05, “Le gall crab  
  • 03-03-05, “L'algue bleue Chroococcus sp.  
  Le poisson-chirurgien Acanthurus nigricans
samedi 12 mars, 2005  
précédente | suivante imprimer
 
Acanthurus nigricans est un « poisson-chirurgien » au corps entièrement gris. Cette appellation est due à la présence de chaque côté du pédoncule caudal d’une lancette (jaune chez cette espèce) pouvant faire penser au scalpel du chirurgien et dont le poisson se sert pour sa défense : sa queue devient alors une arme redoutable, pouvant même causer des envenimations chez certaines espèces. C’est une espèce territoriale de bonne taille (22 cm pour les adultes), qui vit quasiment en solitaire et ne se regroupe qu'à certaines occasions. Ainsi chaque individu défendra son territoire avec beaucoup d’agressivité. Il est signalé aux îles de Revillagigedo, à l’île Cocos, aux Galapagos, et sur la côte du Mexique. Courant à Clipperton, il se rencontre sur les secteurs à substrat durs du récif et du haut du tombant corallien jusqu’à environ 70 m de profondeur . Il se nourrit d’algues qu’il broute sur le récif.
 
Le poisson-chirurgien Acanthurus nigricans
© Jean-Marie Bouchard