• L'effet de serre  
  • Les pollutions  
  • La surpêche  
  • La présence de l'homme  
 
Actuellement et où que l’on puisse se trouver sur la planète, on est capable de relever des traces de l’activité humaine. Matérialisée sous la forme de modifications du paysage, d’anciennes constructions, de déchets plastiques ou de résidus industriels, elle peut aussi se révéler plus discrète. En effet, véhiculés par les courants marins ou atmosphériques, par la chaîne alimentaire ou amenés sur place par les hommes eux-mêmes, de nombreux composés issus de leurs activités sont susceptibles d’êtres détectés dans les endroits les plus isolés.
Gaz à effet de serre, aérosols dus aux feux de forêt, métaux lourds, fluorocarbones, etc., sont autant d’éléments qui s’immiscent dans les écosystèmes, y perdurent et les modifient à plus ou moins long terme.
D’autres causes, telles les introductions, volontaires ou non, d’espèces animales ou végétales ont un impact très important sur les environnements, bouleversant les équilibres des chaînes alimentaires et pouvant conduire à de véritables extinctions, si ce n’est d’espèces, tout au moins de populations.
 
L'impact de l'activité humaine
© Jean-Louis Etienne