• Algues bleues  
  • Champignons  
  • Myxomycètes  
  • Lichens  
  • Algues rouges et brunes  
  • Algues vertes  
  • Mousses  
  • Fougères  
  • Monocotylédones  
  • Dicotylédones  
 
LA FLORE
Champignons
  Introduction  |  Les Oomycètes  |  Les Ascomycètes  |  Les Zygomycètes  |  Les Basidiomycètes 
Les champignons ne possèdent ni feuilles, ni tiges, ni racines. Leurs dimensions vont du microscopique à plusieurs dizaines de centimètres, comme ceux que nous ramassons en automne.
Leur appareil végétatif, ou thalle, est constitué de cellules allongées qui peuvent être cloisonnées ou pas. Comme les algues, les champignons appartiennent aux Thallophytes.
Les quatres catégories principales de champignons sont les Zygomycètes, les Ascomycètes, les Basidiomycètes et les Oomycètes que l’on distingue par les caractéristiques de leur appareil reproducteur.

On ne les considère plus aujourd’hui comme des végétaux. Contrairement à ces derniers qui, autotrophes, peuvent utiliser le carbone de l'air (CO2) grâce à la photosynthèse, les champignons sont eux, hétérotrophes et absorbent la matière organique afin de la dégrader en éléments carbonés nécessaires à leur fonctionnement.
Il peuvent être saprophytes, c’est-à-dire utiliser les matières en décomposition (feuilles mortes, cadavres, excréments), parasites, et exploiter la matière organique vivante végétale, animale ou d'autres champignons, ou bien symbiotiques en s’associant avec un autre organisme pour le partage de certaines fonctions vitales : c’est le cas des Lichens.

Il existe plus de 200 000 espèces de Champignons. Ceux que nous ramassons en forêt ou qui sont cultivés dans d’anciennes carrières nommées champignonnières constituent un élément de notre alimentation.
Certaines moisissures permettent la fabrication d'antibiotiques telle la pénicilline. Les levures, champignons unicellulaires, permettent la fermentation et sont utilisées pour l’élaboration du pain, de la bière et du vin ainsi que du fromage. D’autres sont très nuisibles et provoquent aussi bien des maladies sur les cultures (mildiou, ergot ...) que des affections cutanées chez les animaux (mycoses, eczéma).
 
Les champignons
© Planche ancienne MNHN