• Spongiares (Éponges)  
  • Cnidaires (Animaux urticants)  
  • Cténaires (Animaux à peignes)  
  • Plathelminthes (Vers plats)  
  • Annelides (Vers annelés)  
  • Mollusques (Animaux au corps mou)  
  • Bryozoaires (Animaux-mousse)  
  • Arthropodes (Animaux à pattes articulées)  
  • Echinodermes (Animaux à peau épineuse)  
  • Ascidies (Tuniciers)  
  • Vertébrés  
 
LA FAUNE
Mollusques (Animaux au corps mou)
  Introduction  |  Les Bivalves (ou Lamellibranches)  |  Les Gastéropodes  |  Les Chitons (ou Polyplacophores)  |  Les Céphalopodes 
Groupe parmi les plus vastes et diversifiés, il rassemble plus de 100 000 espèces et comprend des formes simples, comme les Moules mais aussi les invertébrés très avancés, comme le Poulpe. Les groupes de Mollusques sont nombreux. Les quatre principaux sont les Polyplacophores, représentés par les Chitons, les Bivalves (Huîtres, Palourdes, Coques…), les Gastéropodes (Escargots et Limaces…), les Céphalopodes (Seiches, Calmars et Pieuvres…).

En dépit des ces formes si différentes, les Mollusques présentent tous des caractéristiques communes : ce sont des animaux au corps mou, souvent protégés par une coquille calcaire ou possédant un « os » (chez la seiche, Sepia officinalis) ou un stylet interne (chez le calmar), vestiges de la coquille. Ils possèdent tous un pied musculeux et une couverture de peau nommée manteau qui s’étend sur la majeure partie du corps et qui sécrète la coquille.

À l’exception des Bivalves, ils présentent tous une tête bien différenciée qui porte yeux et bouche. Les formes marines possèdent des branchies abritées dans une cavité du manteau, la cavité palléale où l’on trouve aussi les organes reproducteurs ainsi que l’anus. Ceux qui vivent dans les eaux douces, ou ceux qui se sont adaptés au milieu terrestre comme nos escargots de Bourgogne, possèdent un véritable « poumon » formé par un repli de leur cavité palléale.

Les sexes sont souvent séparés, bien que les formes hermaphrodites soient communes. La fécondation peut être interne ou externe : il y a soit simplement copulation, soit les ovules et les spermatozoïdes sont émis dans l’eau ou se déroule ensuite la fécondation.
 
Différentes formes de mollusques
Mollusque (Spondylus sp.)
© IRD- Pierre Laboute