• Les précipitations  
  • Pression atmosphérique, vent et nébulosité  
  • Les courants océaniques  
  • Ouragans et tempêtes tropicales  
  • Le phénomène El Nino  
  • L'influence de l'océan  
 
OCÉAN ET CLIMAT
L'influence de l'océan
  Introduction 
Isolée au milieu de l’océan Pacifique, Clipperton subit davantage son influence – semble-t-il – que ses bienfaits. La température de l’océan varie entre 26°C et 29,5°C tout au long de l’année. Ce qui est immédiatement remarquable lorsqu’on arrive à proximité de l’atoll, c’est la barre de déferlantes qui l’entoure. Interdisant le débarquement sur l’île, ces vagues sont la résultante de la remontée très brutale de la pente externe. En effet, cette dernière n’amortit pas la houle mais lui fournit au contraire une sorte de « tremplin ». Les coraux profitent cependant de cette situation car l’oxygénation de l’eau est plus importante en surface. La houle océanique vient du sud et, faisant le tour du récif, déferle aussi en larges rouleaux, au Nord. Des levées de corail, qui résultent du travail des vagues, se retrouvent presque tout autour de l’île. Les sillons et les éperons que l’on trouve sur la pente externe sont aussi des conséquences de ces mouvements océaniques.

Il existe peu de renseignements concernant les marées à Clipperton. En 1956, un groupe de naturalistes de la Scripps Institution installa un marégraphe enregistreur au Nord-Est près de l’épave. Il ne fonctionna que très peu de temps et fut enlevé par la suite.
Il semble cependant que le courant de flot (courant de la marée montante) porte à l’Est et le jusant (courant de la marée descendante) à l’Ouest. On peut toutefois supposer que les courants de marées sont dominés ou masqués par les courants océaniques.
Les marées les plus importantes (marée de vives-eaux) seraient d’une amplitude de 1,80 mètres ; celles des marées les plus basses (marées mortes-eaux), de 0,80 mètres d’amplitude.
Durant notre séjour, nous installerons un marégraphe afin de recueillir une série de mesures à ce sujet.
 
Etroite bande de corail, Clipperton subit l'influence des océans
© Jean-Louis Etienne