• Spongiares (Éponges)  
  • Cnidaires (Animaux urticants)  
  • Cténaires (Animaux à peignes)  
  • Plathelminthes (Vers plats)  
  • Annelides (Vers annelés)  
  • Mollusques (Animaux au corps mou)  
  • Bryozoaires (Animaux-mousse)  
  • Arthropodes (Animaux à pattes articulées)  
  • Echinodermes (Animaux à peau épineuse)  
  • Ascidies (Tuniciers)  
  • Vertébrés  
 
LA FAUNE / ARTHROPODES (ANIMAUX À PATTES ARTICULÉES)
Les Myriapodes (ou Mille-pattes)
  Introduction   |  Les Myriapodes (ou Mille-pattes)  |  Les Crustacés  |  Les Arachnides (Araignées, Acariens et Scorpions…)  |  Les Insectes (ou Hexapodes) 
C’est un groupe cosmopolite d’environ 20 000 espèces exclusivement terrestres. Leur corps est composé d’une suite de segments, jusqu’à 175 chez certaines espèces. S seuls la tête et le dernier segment sont bien individualisés. Chacun d’eux est porteur d’une paire (Chilopodes) ou de deux paires de pattes (Diplopodes). La tête porte une paire d’antennes, des yeux composés et des « pièces buccales » servant à découper et à triturer leur nourriture.
De même que chez les Insectes, le système respiratoire est composé de trachées. Simples tubes en communication avec l’extérieur, elles aboutissent après de multiples rétrécissements aux cellules qu’ils alimentent en oxygène.

Les Myriapodes habitent généralement des lieux humides, sous les pierres, ou dans l’humus. Bien qu’il s’agisse d’animaux à sexes séparés, seuls les Diplopodes s’accouplent. En effet, chez les Chilopodes, les mâles déposent, sur une petite toile qu’ils ont filé, un sac rempli de spermatozoïdes, le spermatophore, duquel va servir la femelle pour féconder ses œufs. Certaines espèces protègent leur ponte en s’enroulant autour jusqu’à leur éclosion, d’autres l’abandonnent dans un cocon ou l’enterrent.
Les Chilopodes, tel le Scolopendre, sont des carnivores et chassent limaces, vers et insectes. Dans ce groupe, les pattes du segment suivant la tête sont transformées en une paire de puissants crochets, les forcipules, avec lesquels ils injectent une toxine pour tuer leur proie. Les plus gros peuvent mesurer jusqu’à 25 cm de long et présentent un danger pour l’homme!

Les Diplopodes, quant à eux, sont généralement nocturnes et se nourrissent principalement de végétaux (feuilles) en décomposition ou de restes d’animaux. La Iule, tout comme la majorité d’entre eux sécrète, pour sa défense, des produits irritants par le biais de minuscules orifices dorsaux. Le Gloméris, que seul l’abdomen non segmenté distingue des cloportes, peut,à l’instar de ces de ces derniers, s'enrouler en boule de la grosseur d'un petit pois, sous les mousses ou les pierres afin de se protéger.
 
Un mille-pattes (Iule) de la collection du Museum.
MNHN-Bernard Faye