• Spongiares (Éponges)  
  • Cnidaires (Animaux urticants)  
  • Cténaires (Animaux à peignes)  
  • Plathelminthes (Vers plats)  
  • Annelides (Vers annelés)  
  • Mollusques (Animaux au corps mou)  
  • Bryozoaires (Animaux-mousse)  
  • Arthropodes (Animaux à pattes articulées)  
  • Echinodermes (Animaux à peau épineuse)  
  • Ascidies (Tuniciers)  
  • Vertébrés  
 
LA FAUNE / ARTHROPODES (ANIMAUX À PATTES ARTICULÉES)
Les Insectes (ou Hexapodes)
  Introduction   |  Les Myriapodes (ou Mille-pattes)  |  Les Crustacés  |  Les Arachnides (Araignées, Acariens et Scorpions…)  |  Les Insectes (ou Hexapodes) 
Un million espèces d’Insectes sont aujourd’hui décrites, mais certains spécialistes estiment que le nombre d’espèces qui restent à découvrir s’élève à plus de 10 millions ! Il s’agit donc du groupe animal le plus diversifié.
Les formes d’Insectes sont très variées tout comme leur régime alimentaire, leur mode de reproduction ou leur comportement. Ils sont présents dans tous les biotopes : du littoral aux plus hautes montagnes, des pôles jusqu’à l’équateur. Certains vivent ou se développent dans les eaux douces, d’autres en mer, telles des espèces de punaises qui se nourrissent principalement de zooplancton.
Les insectes sont de taille variable : les plus petits mesurent moins d’un quart de millimètre au stade adulte, les plus grands, plus de 30 centimètres d’envergure. Leur longévité varie de quelques heures (pour l’Éphémère) à plusieurs années…

Les représentants de ce groupe présentent cependant des caractéristiques communes. Contrairement aux Crustacés ou aux Arachnides, leur corps est constitué de trois parties distinctes : la tête et le thorax qui portent des appendices et un abdomen sans appendice. La tête présente une paire d’antennes et des yeux composés. Le thorax est doté de 3 paires de pattes ce qui leur vaut le nom d’Hexapode (hexa = six ; podos = pied). Par ailleurs, selon les groupes, il porte généralement aussi une, deux ou aucune paire d’ailes.

La classification des Hexapodes est complexe mais s’articule autour de deux caractères majeurs, en correspondance avec l’archaïsme du groupe : le développement de la larve et la présence d’ailes. En effet, les groupes les plus anciens se développent sans métamorphose et ne possèdent pas d’ailes comme le « poisson d’argent » (Lepisma saccharina).
Dans les groupes suivants, les ailes sont présentes,étalées de chaque côté du corps et la métamorphose est importante (Libellules). Elles peuvent aussi être reployées vers l’arrière et la larve différer assez peu de l’adulte (comme chez la Blatte).
Les plus avancés des Hexapodes sont souvent ceux qui présentent deux demi-cuirasses amovibles : les élytres, tels les Coléoptères (Coccinelle) et les Punaises ou une métamorphose complète comme les Papillons et les Mouches. Les insectes sociaux du type Fourmis, Abeilles, etc... représentent l’aboutissement évolutif du groupe.

Ils ne bénéficient pas toujours d’une bonne réputation. Justifiée dans certains cas, elle est souvent exagérée. En effet, les Hexapodes sont utiles à l’homme et aux végétaux (abeilles et pollinisation), utiles aux autres animaux car source de nourriture (pour les oiseaux ou les mammifères insectivores…). Ils peuvent cependant représenter une source de nuisances car être vecteurs de parasites (mouche tsé-tsé), piquer (Moustique), détruire des denrées alimentaires (Charançon) ou se nourrir de végétaux cultivés (Doryphores).
 
  • La blatte  
 
Un exemple d'Insecte : le Hanneton
Libellule (Trithernis sp.)
© IRD- Nicolas Degallier