• Spongiares (Éponges)  
  • Cnidaires (Animaux urticants)  
  • Cténaires (Animaux à peignes)  
  • Plathelminthes (Vers plats)  
  • Annelides (Vers annelés)  
  • Mollusques (Animaux au corps mou)  
  • Bryozoaires (Animaux-mousse)  
  • Arthropodes (Animaux à pattes articulées)  
  • Echinodermes (Animaux à peau épineuse)  
  • Ascidies (Tuniciers)  
  • Vertébrés  
 
LA FAUNE / ECHINODERMES (ANIMAUX À PEAU ÉPINEUSE)
Les Astéries (ou Étoiles de mer)
  Introduction   |  Les Échinides (ou Oursins)  |  Les Astéries (ou Étoiles de mer)  |  Les Ophiures  |  Les Holothuries (Concombres de mer)  |  Les Comatules (Crinoïdes) 
Les Astéries, plus communément appelées Étoiles de mer (aster = étoile), possèdent un corps aplati, composé d’un disque central duquel partent en général cinq bras vigoureux. À leur face inférieure, des sillons abritent les ambulacres, dont le gonflement successif assuré par le système aquifère de l’animal, permet le déplacement ou la préhension. La bouche est située sous le disque, l’anus à l’opposé.
La surface du corps n’a généralement pas de forte cuirasse, mais sa paroi est souvent armée de plaques ou d’épines.

Chez les Astéries, les sexes sont séparés. Cependant il n’existe aucune différence permettant de distinguer les mâles des femelles ! Au moment de la reproduction, les gamètes sont libérés dans le milieu où a lieu la fécondation.
La reproduction asexuée est assez courante chez les Étoiles de mer dotées d’une importante capacité de régénération : certaines (Linckia sp. ) sont capables d’autotomiser tous leurs bras, c’est-à-dire de s’amputer, chaque bras pouvant régénérer un individu entier.

Les Astéries sont des carnivores voraces qui se nourrissent tout particulièrement d'autres Échinodermes (Ophiures, Oursins) et de Mollusques bivalves. Grâce à la force de leurs ambulacres, les étoiles de mer sont capables de forcer leur coquille.
Elles présentent deux types de comportement alimentaire : soit elles avalent leur nourriture et la digèrent classiquement dans leur estomac : c’est la digestion intra-orale, soit, à l’opposé, elles sortent leur estomac et l'appliquent sur la nourriture qu'elles digèrent ainsi à l'extérieur de la bouche : c’est la digestion extra-orale. Ce mode très particulier d'alimentation, supplée efficacement à l'absence de mâchoires. Les Astéries peuvent également se nourrir des détritus organiques qui recouvrent le fond et sont, à l'occasion, nécrophages (necro- = mort, -phago = manger).

Acanthaster planci est une prédatrice de coraux, responsable de véritables saccages de récifs, notamment à Guam et sur la grande barrière australienne. Cette astérie totalement recouverte de piquants de plus de 6 cm , atteint 60 cm d'envergure, et possède de 13 à 18 bras.
 
  • L’étoile de mer Mithrodia bradleyi  
 
L'Astérie Linckia a d'éttonantes facultés de régénération.
© IRD- Pierre Laboute
L'Etoile de mer Acanthaster planci est une grande consommatrice de corail.
© IRD- Jacques Bonvallot