• Spongiares (Éponges)  
  • Cnidaires (Animaux urticants)  
  • Cténaires (Animaux à peignes)  
  • Plathelminthes (Vers plats)  
  • Annelides (Vers annelés)  
  • Mollusques (Animaux au corps mou)  
  • Bryozoaires (Animaux-mousse)  
  • Arthropodes (Animaux à pattes articulées)  
  • Echinodermes (Animaux à peau épineuse)  
  • Ascidies (Tuniciers)  
  • Vertébrés  
 
LA FAUNE / VERTÉBRÉS
Les Oiseaux
  Introduction   |  Les Poissons  |  Les Oiseaux  |  Les Reptiles  |  Les Mammifères 
Avec 10 000 espèces, les Oiseaux constituent le deuxième groupe le plus important de Vertébrés. Il est aujourd’hui établi qu’il dérivent d’un ancêtre dinosaurien et que les reptiles sont, en quelque sorte, leurs cousins. Mais, contrairement à ces derniers, ce sont des homéothermes avec une température interne variant de 38°C à 44°C selon les espèces. Le bec, les ailes, les plumes et la bipédie sont les caractéristiques majeures des Oiseaux. Tétrapodes, ils possèdent deux paires de membres. La paire antérieure, les ailes, sert pour voler. Certaines espèces sont cependant incapables de le faire car leurs ailes sont très courtes (Autruches) ou adaptées exclusivement à la nage (Manchots, Pingouins).

Si le squelette de l’oiseau est assez proche de celui des Mammifères, il existe une différence majeure permettant à l'oiseau de voler : la plupart de ses os sont creux et dotés d’entretoises assurant leur solidité. De la même façon, l’oiseau ne possède pas de vessie : ainsi il est moins lourd.
La forme de ses pattes renseigne sur son mode de vie. Si ses membres postérieurs sont courts alors il mène une vie largement aérienne (Colibri), grimpe ou s’accroche aux troncs des arbres (Hirondelles, Martinet). S’il a par contre de très longues pattes (Échassiers), il est possible qu’il explore l'eau peu profonde ou bien qu’il soit un bon coureur (Outarde). Ses doigts peuvent être griffus (Rapaces) ou posséder une palmure permettant de nager en pédalant.

Le bec des oiseaux est composé de deux ou plusieurs lames cornées qui borde les mâchoires. Sa couleur, ainsi que celle du plumage peut varier selon le sexe ou la saison. Sa forme est très variable selon le régime alimentaire. En effet, à côté du bec très court et largement fendu de la Fauvette insectivore, court et massif du Moineau granivore, très mince et allongé de la Sterne piscivore, crochu des rapaces carnivores, celui des canards est large et aplati pour permettre la filtration des particules alimentaires dans l'eau.

Particulièrement développé chez les oiseaux chanteurs, l’organe vocal, le syrinx joue évidemment un grand rôle dans leur vie. Certains, telle la Cigogne blanche en sont dépourvus et communiquent entre eux …en claquant du bec!

Il n’est pas rare que les oiseaux soient territoriaux. Le choix d'un territoire dépend des ressources alimentaires qu'il renferme, de la sécurité qu'il offre et des possibilités d'y aménager un nid. Il faut ensuite défendre le contre les intrusions d'oiseaux de même espèce et contre les prédateurs des autres espèces. Certains, comme les oiseaux de mer, les hérons, etc. nichent en colonies. Les nids sont alors côte à côte et chaque couple en protège les abords. Un site neutre, comme la mer ou un marécage avoisinant, sert en général à l'approvisionnement général.

Ovipares, les Oiseaux pondent des œufs qu’ils doivent couver afin de conserver une température optimale. Ils s’accouplent, mais l’émission d’un œuf est indépendante de la fécondation qui peut ne pas avoir lieu.
 
  • Le fou brun  
  • L'oie rieuse  
  • La frégate du Pacifique  
 
Oiseau de mer bien connu : le pélican.
© IRD- Jean Pouget
Squelette d'oiseau.
MNHN-Bernard Faye