Trou sans Fond - Deuxième
  vendredi 04 février, 2005 précédente | suivante  
 
AVRIL 05 | MARS 05 | FEVRIER 05 | JANVIER 05 | DECEMBRE 04
  • 28-02-05, “Eau Douce à Volonté !”  
  • 27-02-05, “Joseph et Bernard-l'Hermite”  
  • 25-02-05, “Les Déplacements sur Clipperton”  
  • 24-02-05, “Activités Sous-Marines”  
  • 23-02-05, “Quelques Résultats des Recherches”  
  • 22-02-05, “Coupés du Monde”  
  • 21-02-05, “Transmission Satellite en panne”  
  • 15-02-05, “Trou sans Fond
Exploration aux Instruments”
 
  • 14-02-05, “Saint Valentin”  
  • 10-02-05, “La Lancha de Vicente”  
  • 09-02-05, “Habitats Ephémères”  
  • 07-02-05, “Le Bar des Fous s'agrandit”  
  • 04-02-05, “Trou sans Fond - Deuxième”  
  • 03-02-05, “Avis de Grand Frais”  
  • 02-02-05, “Trou sans Fond - Premiere”  
  • 01-02-05, “Carotte dans une Patate”  
 
Aujourd’hui c’est l’équipe de tournage sous-marin dirigée par Didier Noirot et notre photographe Xavier Desmier qui sont intervenus. Ils étaient accompagnés de notre chef des opérations hyperbares Jean-Claude Brive et Ian Thomas, spécialiste de la plongée au recycleur.

Quelques précisions pour que vous sachiez à qui vous avez à faire :
- Didier Noirot a passé 12 ans avec le Commandant Cousteau et il est considéré aujourd’hui comme un des meilleurs caméramen sous-marin. Il a été entre autre chef opérateur pour la BBC dans la série Blue Planet et Robot Shark qui témoignent de son talent et de son audace.
- Xavier Desmier a été photographe avec Cousteau. Il a fait de nombreuses expéditions, notamment avec moi sur Antarctica. Son dernier reportage sur les orques en mer a fait la couverture de National Geographic l’été dernier.
- Ian Thomas est chef plongeurs pour la BBC. Sa spécialité est la plongée en recycleur, qui entre autres avantages, ne produit pas de bulle ce qui n’effraye pas les poissons.
- Jean-Claude Brive a été moniteur de plongée au Glénan puis il a travaillé sur de nombreux chantiers sous-marins.

Pour cette plongée, Jean-Claude était l’explorateur et les autres le suivaient à quelques centimètres pour le filmer. Ils ont été interrompus à 18 mètres par la couche acide et le même bouchon organique que la première équipe. Ils ont interrompu rapidement leur exploration car Jean-Claude s’est brûlé la cornée à l’acide à cause d’une légère fuite de son masque.

Le trou sans fond fait 200 mètres de diamètre et dans cette eau opaque il est difficile de choisir un bon départ. Demain ils vont commencer par sonder le trou avec un gros plomb et 100 mètres de corde pour avoir une idée de la topographie du fond.

Temps couvert. Tendance à l’amélioration.
T°air : 27°C à 12 H.
Vent ENE 35 km/h.
P : 1008 hPa.
 
Arrivée dans la couche acide.
© Didier Noirot


Jean-Claude atteint la surface du bouchon organique.
© Didier Noirot


Il enfonce le bras sans toucher le fond.
© Didier Noirot