Activités Sous-Marines
  jeudi 24 février, 2005 précédente | suivante  
 
AVRIL 05 | MARS 05 | FEVRIER 05 | JANVIER 05 | DECEMBRE 04
  • 28-02-05, “Eau Douce à Volonté !”  
  • 27-02-05, “Joseph et Bernard-l'Hermite”  
  • 25-02-05, “Les Déplacements sur Clipperton”  
  • 24-02-05, “Activités Sous-Marines”  
  • 23-02-05, “Quelques Résultats des Recherches”  
  • 22-02-05, “Coupés du Monde”  
  • 21-02-05, “Transmission Satellite en panne”  
  • 15-02-05, “Trou sans Fond
Exploration aux Instruments”
 
  • 14-02-05, “Saint Valentin”  
  • 10-02-05, “La Lancha de Vicente”  
  • 09-02-05, “Habitats Ephémères”  
  • 07-02-05, “Le Bar des Fous s'agrandit”  
  • 04-02-05, “Trou sans Fond - Deuxième”  
  • 03-02-05, “Avis de Grand Frais”  
  • 02-02-05, “Trou sans Fond - Premiere”  
  • 01-02-05, “Carotte dans une Patate”  
 
Clipperton est une île sur l’océan et l’activité sous-marine de l’expédition est intense. Il y a tous les jours trois équipes qui travaillent sous l’eau. Cette activité à risque est placée sous la responsabilité de Jean-Claude Brive, notre chef des opérations hyperbares qui coordonne les plongées et assure la maintenance des équipements. Nous avons du matériel Aqualung, la marque du Ct Cousteau.

La durée et les horaires des plongées dépendent de la marée. La passe n’est praticable qu’à marée haute. Nos bateaux sont des Bombard semi-rigide de 6 mètres avec des moteurs Yamaha de 40 Ch, ce qui permet d’embarquer 4 plongeurs et leurs matériels. Chaque bateau est équipé d’une grande bouteille d’oxygène pour les paliers des plongeurs à 6 mètres sous le bateau. La respiration de l’oxygène pur limite les risques d’accidents de plongée, diminue le temps des paliers de remontée et diminue la fatigue, surtout en cas de plongée profonde.

Roger Swainston peintre naturaliste passe tous les jours deux heures entre 10 et 15 mètres sous l’eau où il prépare de grandes fresques murales. Pour les détails, il prend des photos numériques, mais surtout il pêche les poissons qu’il peint ensuite avec une grande précision. Xavier Desmier, le photographe de l’expédition, plonge aussi tous les jours.

Didier Noirot est un réalisateur de films sous-marins renommé. Il a travaillé pendant 12 ans avec Cousteau et il est maintenant caméraman pour la BBC. Sur Clipperton il assure le tournage de la partie sous-marine du film qui sera diffusé en octobre sur Canal +. Il fait des plongées de 3 heures au recycleur à des profondeurs variables suivant les rencontres.

Les biologistes font un travail plus ingrat ; ils collectent des échantillons de vie marine par aspiration ou brossage du corail, à des profondeurs entre 10 et 50 mètres. Tous ces échantillons sont ensuite ramenés à terre, au laboratoire humide, où ils sont lavés à l’eau de mer, tamisés, triés et conservés dans le formol ou l’alcool, dans des flacons qui seront ramenés dans les collections d’études du Muséum.

Loin de tout, sans caisson de recompression, la discipline est la meilleure prévention. Actuellement c’est le Dr Jean-Michel Pontier, médecin hyperbare, qui prendraient en charge le traitement en cas accident de plongée.

Beau Temps. Très chaud
T°air : 29°C à 12 H.
Vent NE 10 km/h.
P : 1010 hPa.
 
Roger Swainston, peintre sous-marin
© Xavier Desmier


Didier Noirot et son caisson étanche pour sa camera super 16 mm
© Xavier Desmier


Loïc Charpy de l'IRD fait de l'échantillonage sous-marin
© Xavier Desmier