Les Déplacements sur Clipperton
  vendredi 25 février, 2005 précédente | suivante  
 
AVRIL 05 | MARS 05 | FEVRIER 05 | JANVIER 05 | DECEMBRE 04
  • 28-02-05, “Eau Douce à Volonté !”  
  • 27-02-05, “Joseph et Bernard-l'Hermite”  
  • 25-02-05, “Les Déplacements sur Clipperton”  
  • 24-02-05, “Activités Sous-Marines”  
  • 23-02-05, “Quelques Résultats des Recherches”  
  • 22-02-05, “Coupés du Monde”  
  • 21-02-05, “Transmission Satellite en panne”  
  • 15-02-05, “Trou sans Fond
Exploration aux Instruments”
 
  • 14-02-05, “Saint Valentin”  
  • 10-02-05, “La Lancha de Vicente”  
  • 09-02-05, “Habitats Ephémères”  
  • 07-02-05, “Le Bar des Fous s'agrandit”  
  • 04-02-05, “Trou sans Fond - Deuxième”  
  • 03-02-05, “Avis de Grand Frais”  
  • 02-02-05, “Trou sans Fond - Premiere”  
  • 01-02-05, “Carotte dans une Patate”  
 
Clipperton est un anneau de 12 kms de circonférence couvert de grandes étendues de petits blocs de corail acérés où l’on se tord les pieds, de terrain miné par des galeries de crabes où l’on s’enfonce jusqu’aux chevilles. Ce sont en majorité des zones désertiques où le soleil brûle la peau et les yeux.

Qui vient à Clipperton se doit de faire le tour de l’île. Sans se presser il faut 4 heures, partir de préférence vers 7 heures car à partir de midi, le soleil est intenable. Heureusement le vent rafraîchit, mais si on ne prend pas de mesures de protection on peut vite se trouver en difficulté : lunettes de soleil, chapeau, boire souvent et se couvrir la peau sont indispensables. Le tour de l’île à pied est une magnifique promenades évasion. Camille, 22 ans, le plus jeune de l’équipe, détient le record du tour avec 54 minutes, une façon de se défouler après deux mois sur cette île déserte.

Pour les besoins des chercheurs, nous avons plusieurs moyens de déplacement. Du campement à Port Jaouen, les allers et retours incessants des quads et des remorques qui emmènent les plongeurs, ont tracé un véritable chemin de 1,4 km. Cette route se fait aussi à bicyclette ou a pieds pour rêver un peu.

Comme l’île est couverte de fous masqués en période de reproduction, l’usage du quad est interdit en dehors de “l’avenue“. Seul Gérard se l’autorise pour aller chercher quelques billots de bois échoués sur la côte, qu’il utilise pour les aménagements du camp. Pour se rendre au Rocher, zone très fréquentée, ou sur la côte Est, la traversée du lagon en bateau est bien plus rapide et sans nuisance pour les oiseaux.

Tous ces déplacements s’organisent au cours de la réunion du soir. Personne ne quitte le camp sans une réserve d'eau et une radio VHF qui permet d’appeler pour demander le retour ou en cas d’incident.

Alternance de beau temps et de passages nuageux. Très chaud
T°air : 29°C à 12 H.
Vent faible à nul.
P : 1010 hPa.
 
Départ vers Port Jaouen au cours d'un changement d'équipe
© Xavier Desmier


Footing sur l'Avenue
© Camille Fresser


Le quad emmène les plongeurs à Port Jaouen
© Philippe Lebaron