Les poissons de Clipperton
Insectes et autres arthropodes terrestres de Clipperton
Les coraux de l'atoll de Clipperton
Diversité des " vers " nématodes de l'atoll de Clipperton
Inventaire des " vers annelés " de Clipperton et relations avec les espèces abyssales
Les lézards de Clipperton
Les formations minérales de Clipperton
Les crustacés de Clipperton
Les algues microscopiques du lagon de Clipperton
Évaluation de la biodiversité de Clipperton
Étude génétique de la population de crevettes Alpheus lottini
Le recrutement des poissons coralliens
Les oiseaux de Clipperton et leurs relations avec le milieu marin
Impact des mammifères introduits sur la faune et la flore de Clipperton
Étude de l'écosystème du lagon par des images satellitaires
Les bactéries du lagon de Clipperton
La viabilité des plantes à fleurs de Clipperton
Le transport du pollen vers Clipperton
Les pollutions chimiques dues à l'homme
Recherche de nouveaux principes actifs pour la pharmacologie dans les organismes marins de l'atoll de Clipperton
L'atoll de Clipperton, un laboratoire géochimique naturel
Les impacts climatiques sur l'évolution récente de l'environnement de Clipperton
Création d'un observatoire de recherche et d'études environnementales
Nature des aérosols au-dessus de Clipperton
Les punaises aquatiques de Clipperton
Relations entre la structure, le fonctionnement et la diversité des communautés de poissons de Clipperton
La faune marine cachée du corail mort de Clipperton
Les Échinodermes de Clipperton
Topographie et écosystèmes coralliens
 
Les aérosols sont des particules solides ou liquides en suspension dans l'atmosphère. Générés naturellement par la friction du vent sur le sol ou les océans, ils peuvent aussi être produits par l'activité humaine.

On suppose actuellement, mais sans pouvoir l'affirmer, que cette seconde catégorie provoquerait en moyenne un refroidissement de l'atmosphère terrestre capable de contrebalancer le réchauffement dû aux gaz à effet de serre.

Clipperton est situé en milieu marin, on peut donc s'attendre à ce que les aérosols aient pour origine la friction du vent sur la surface de l'océan. Cependant, le transport à haute altitude d'aérosols issus des feux de forêts en Amérique du Sud a été signalé aux latitudes de l'île.
Nous allons donc en étudier la nature grâce à des mesures réalisées à l'aide d'un photomètre au-dessus de l'atoll de Clipperton. Ces mesures pourront aussi servir de référence pour l'interprétation des images de satellites.
 

 
   
  Paola Formenti
CNRS, Université Paris 7 & Paris 12
Laboratoire Interuniversitaire Systèmes Atmosphériques (LISA)
Spécialité : physicien de l'atmosphère
   
     
   
  En collaboration avec :
Philippe Goloub
Laboratoire d'Optique Atmosphérique
Observatoire de Recherches en Environnement (ORE) - UMR 851,
Université de Lille 1
Spécialité : physicien de l'atmosphère