Dans le cadre de l’Année Polaire Internationale 2007-2008, l’expédition Total Pole airship a pour objectif de mesurer l’épaisseur de la banquise qui recouvre l’Océan Arctique. Pour cela nous survolerons de part en part l’océan gelé en passant par le pôle Nord à l’aide d’un dirigeable sous lequel sera fixé un appareil (EM bird) qui enregistre instantanément l’épaisseur de la glace de mer.
Le résultat acquis au cours sera une valeur de référence pour suivre l’évolution des changements climatiques.
  Le mois d’avril est la meilleure période sur l’océan Arctique. La banquise a son épaisseur maximale, assez solide pour permettre eaux avions d’atterrir. Elle est compacte et l’air qui la recouvre est stable. Des turbulences se rencontrent sur les zones de fracture, où l’eau à -1,8°C s’évapore dans un air à -35°C. La météo est favorable, les vents sont assez faibles et l’air froid offre une bonne portance pour le dirigeable.   La montée à Tromsoe, au nord de la Norvège, et le survol de la Mer de Barentz jusqu’au Spitzberg sont les étapes les plus délicates du fait des conditions climatiques au nord de l’Europe à la fin de l’hiver. Au-delà nous survolerons le courant de dérive transpolaire jusqu’au pôle Nord d’où nous ferons des radiales jusqu’à la latitude 85°N. Puis nous volerons en direction du Pôle Nord Magnétique et de la Mer de Beaufort où des radiales seront effectuées.
L’arrivée en Alaska est prévue début mai 2008 après 10 000 km de mesures.
 
Trajets des mesures d’épaisseur de la banquise que fera le dirigeable en Avril 2008.