• Les plus "légers que l'air"  
  • L'adaptation de l'homme au froid  
  • Organisation des vols sur la banquise  
  • Conditions de vol au cours de l'expédition  
  • Campagnes de mesures  
  • Transmission –Sécurité - Secours  
  • Les satellites observent la terre  
  • Visite de notre dirigeable  
  • L'atmosphère terrestre  
  • Prévision météo et modélisation  
  • Le climat polaire  
  • Le bilan énergétique solaire  
  • L'effet de serre  
  • Banquise : glace de mer  
  • Icebergs : glace d'eau douce  
  • Les glaces : archives du climat  
  • Glaciations et paysages  
  • L’Arctique et la circulation océanique  
  • Genèse de l’océan Arctique  
  • Le plancton arctique  
  • Biodiversité marine et réseau alimentaire  
  • Baleines et autres Cétacés  
  • Phoques et Morses  
  • La flore polaire  
  • La faune polaire  
  • L'ours blanc  
  • Les oiseaux de l'Arctique  
  • Evolution des espèces et climat  
  • Géographie des régions arctiques  
  • Pôle Nord géographique, Pôle Nord Magnétique  
  • A qui appartient l'Arctique ?  
  • Les découvreurs du Grand Nord  
  • Les Inuits  
  • Les autres peuples du Grand Nord  
  • L'Arctique aujourd'hui  
  • L'homme et la biodiversité arctique  
  • Pollutions en Arctique  
  • Réchauffement : les cycles naturels  
  • L'augmentation de l'effet de serre  
  • Les conséquences du réchauffement  
 

Un dirigeable au Pôle Nord
Visite de notre dirigeable
 

Un blimp
Il existe actuellement deux types de dirigeables : les semi-rigides et les blimps. Le semi-rigide, comme le Zeppelin NT, est composé d'une colonne vertébrale sur laquelle se fixent la nacelle et l'enveloppe. Le blimp est constitué d'une simple enveloppe sous laquelle est fixée la nacelle ; sa forme et sa rigidité sont assurées par la tension du gaz dans l'enveloppe.

Une construction russe
Notre dirigeable est un blimp construit par le chantier RosAeroSysteme à Moscou. C'est le n°3 d'une nouvelle série de type Au 30. Les deux premiers sont construits pour la surveillance des lignes électriques de Russie. Le n°4 est destiné à la surveillance du trafic automobile à Moscou.

Caractéristiques
55 m de long, 17,5 m de hauteur et 14 m de large, l'enveloppe contient 5000 m3 d'hélium. La charge utile est de 1500 kg qui inclut l'essence (800 litres), le poids de l'équipage (pilote, co-pilote et deux scientifiques) et des appareils de mesure (150 kg). Il est équipé de deux moteurs de 170 ch.

Assemblage – Entraînements
La nacelle et l'enveloppe seront assemblées dans le hangar Boussiron sur l'aéroport de Marseille-Marignane. Les vols de prise en main, les entraînements et la formation des pilotes s'étalera entre septembre 2007 et mars 2008.