• 16-05-07, “Orage magnétique dans l'hélico”  
 
  • 10-05-07, “Magie sous la banquise”  
 
  • 02-05-07, “Rencontre sur la banquise”  
 
  • 25-04-07, “Une dangereuse escapade”  
 
  • 18-04-07, “Une arrivée mouvementée”  
 
  • 11-04-07, “Elliot et Ulysse, clandestins au Spitzberg”  
 
  • 09-04-07, “Aventurier en herbe !”  
 
Une dangereuse escapade  
  mercredi, 25 avril 2007 précédente | suivante    
- Arrête-toi, Ulysse !

Ulysse courait comme un dératé, tombant entre les tumocks de glace, dérapant sur les plaques verglacées enfouies sous une fine pellicule de neige...Elliot avait bien du mal à le suivre, d’'autant qu’'à chaque crête de compression, il le perdait de vue.

- Stop, Stop !

Elliot avait contrôlé Ulysse juste avant que celui-ci ne tombe dans une veine d'’eau qui s’'était formée entre deux plaques de banquise...

- Mais qu’'est-ce qui t'’a pris ?! s’'écria Elliot.
- T’'as entendu ce bruit de dingue ?! La banquise a craqué, je l’'ai vue, elle allait s'’écarter et nous engloutir tous !!
- Arrête tes histoires Ulysse… Mais, tu te moques de moi ?

Ulysse était hilare… En réalité, il s’'était fait une énorme frayeur, mais bien qu'’il soit le petit frère, il était une vraie tête brûlée.
Ils se tombèrent dans les bras en rigolant, ignorant tout du danger qui les guettait maintenant.

- Bon, maintenant retournons au camp, dit Elliot.

Tout autour d’'eux n'’était que chaos de glace. Difficile dans ces conditions de se diriger dans une quelconque direction...

- Bon, bon, bon...marmonna Elliot.
- T’'as qu'’à sortir ta boussole !
- Eh bien mon cher, je crains que ce ne soit pas si simple...
- Et pourquoi donc ? s'’indigna Ulysse
- Car nous sommes tout près du Pôle Nord et, devrais-je dire, des deux Pôles Nord.
- Comment ça ?
- Apprend qu’'il existe le Pôle Nord géographique, qui est l’'axe de rotation de la terre, et le Pôle Nord magnétique, c'’est lui qui attire l’'aiguille de notre boussole. Ensuite, nous devrions prendre en compte l’'angle d’'inclinaison entre les deux Pôles...
- Oh la la, ça se complique drôlement !
- Or, le Pôle nord magnétique bouge ce qui ne nous facilite pas les choses...
- Ça y est, tu t’'emballes ! intervint Ulysse qui savait reconnaître une surchauffe de l’'esprit, certes brillant, de son grand frère.
- Bref, ça va être difficile ! conclut Elliot, dont le bonnet ne pouvait décidément rester en place, tant le vent était violent.

Ils se regardèrent un instant et Elliot, comme habité par quelques forces étrangères, repris son explication :

- Le Pôle Nord magnétique est longtemps resté près du grand nord canadien. Depuis quelques années, il file à toute vitesse vers la grande Russie...
- Ça va, Elliot ! Stop ! Qu'’est-ce qu'’on fait ?
- Eh bien, pourquoi pas comme le « petit Poucet » ?

Éberlué, Ulysse regarda son frère.

- En suivant nos traces dans l’'autre sens !! Allez suis-moi...

Alors qu’'ils escaladaient la première crête de compression, ils entendirent un hélicoptère se rapprocher : « mais oui, Sam et Ghislain avaient dû donner l’'alerte, ils allaient bientôt être retrouvés ! » se dit Elliot, mais Ulysse plongea la tête la première l’'entraînant avec lui .

- Mais qu’'est-ce qui te prend, t’'es pas bien ?!
- Nous nous débrouillerons seuls, nous prouverons à notre père que nous méritons d’'être ici...

Bien que le vent semblât faiblir il n’'y avait pas de quoi se réjouir, les pales de l’'hélicoptère n’'émettaient plus qu’'un vague grondement dans le lointain.
Cette première nuit sur la banquise, ils la passeraient à la belle étoile…
 
Espace entre deux palques de glace
© Compoint
Le blizzard se lève sur Elliot
L'hélicoptère MI8 à la recherche d'Elliot et Ulysse