• 16-05-07, “Orage magnétique dans l'hélico”  
 
  • 10-05-07, “Magie sous la banquise”  
 
  • 02-05-07, “Rencontre sur la banquise”  
 
  • 25-04-07, “Une dangereuse escapade”  
 
  • 18-04-07, “Une arrivée mouvementée”  
 
  • 11-04-07, “Elliot et Ulysse, clandestins au Spitzberg”  
 
  • 09-04-07, “Aventurier en herbe !”  
 
Magie sous la banquise  
  jeudi, 10 mai 2007 précédente | suivante    
La tête d'Ulysse dépassait à peine du gros duvet vert dans lequel Sam l'avait emmitouflé.

- Il était temps ! susurra Ulysse dans l'oreille de Sam.
- Tu l'as dit bonhomme, les bouts de tes doigts de pieds ont viré au violet foncé ! Un peu plus et on les amputait...
- Mais pourquoi ce sont les doigts qui gèlent les premiers ? Pourquoi pas les fesses ou les épaules ?!
- Parce que, tout simplement, ton corps commence à verrouiller la régulation sanguine qui réchauffe le corps aux parties vitales. Il procède par priorités, dit Jean-Louis qui s'était glissé sous la tente à pas de loup. Ton corps est bien fait : il préfère sacrifier un pied plutôt que le foie ou l'estomac.
Ulysse était tout embarrassé : il n'avait pas encore vu son papa, depuis le départ de l'expédition et n'était pas fier de s'être perdu, dès leur arrivée sur la base russe de Barnéo. Quoique…

- J'ai bravé un ours avec Elliot, couru dans le blizzard, traversé des bras d'eau entre les précipices de glace. Franchement papa, je suis un véritable explorateur !!!!
- Je vois… dit Jean-Louis en se frottant le menton, tu es un indécrottable petit cabochard ! Je pense en effet que vous avez, ton frère et toi, du cran…
Puis, en regardant Sam du coin de l'œoeil :
- J'accepte de ne pas vous renvoyer par le premier avion à la maison, si vous vous comportez en parfait « docker » comme dit Sam...
- C'est-à-dire ? intervint Elliot, timidement, pour la première fois.
- Eh bien, en portant le matériel, en aidant aux différentes taches du camp, faire la vaisselle…
- Non ! s'écrièrent en choeur les deux garçons.
- En assistant Sam et Ghislain au gonflage des bouteilles de plongée, souffla Sam dans un sourire.
- En apportant le petit café chaud des plongeurs, à leur sortie de l'eau, proposa Ghislain en s'étirant.
- Hourra !! hurlèrent Elliot et Ulysse, tout ce que vous voudrez !
- À condition que nous fassions un petit baptême de plongée sous glace, ajouta Elliot.

Jean-Louis consulta Sam et Ghislain d'un coup d'œoeil vaincu.

- Ok, mais c'est tout de suite ! lança Sam.

Aussitôt dit, aussitôt fait : malgré les - 20°C environnant, Elliot et Ulysse avait enfilé leur triple combinaison de plongée et s'apprêtaient à entrer dans l'eau. Un trou avait été fait à la tronçonneuse dans une épaisseur de 1,50 m de glace, ce qui avait fait rendre l'âme à ce bon vieil outil, tant affectionné par Jean-Louis.

- Bon les gars, on est bien d'accord, on reste accroché durant tout le temps de la plongée, articulait difficilement Ghislain.
- Si j'ai envie de faire pipi ? s'inquiéta Ulysse.
- Tu te retiens...ou je te mets une couche !
- Tu rigoles j'ai déjà envie, avec ce froid… pouffa Elliot.
- Allez les guignols, à la baille ! gronda Sam. Je fais la surveillance en surface, le moindre souci et vous tirez sur la corde…

Un à un, avec beaucoup de précaution, la petite équipe rentra dans l'eau sirupeuse de froid…
Soudain, le bruit incessant de la tourmente fît place aux profondeurs abyssales de l'océan Arctique, silencieux et mystérieux.
Tout concentrés qu'ils étaient sur d'énormes cristaux de glace sous-marins, Elliot et Ulysse ne virent pas tout de suite les drôles de petites bêtes sous-marines emprisonnées sous la banquise. C'est seulement lorsque le robot sous-marin, en charge de cartographier le dessous de la banquise, se rapprocha, qu'ils aperçurent des petits points luminescents frissonner dans les ténèbres glacés.

- Glou, glouch !! s'agitait Ulysse.

Il fallut sortir précipitamment, et aussitôt le détendeur lâché, Ulysse éclata :

- J'ai vu des anges ! Des anges de mer…
- Et moi, des crevettes prisonnières des glaces !!

Presque aussitôt le matériel de plongée se figea, la température était encore descendue. Pas question de continuer la promenade, l'urgence était maintenant de regagner la tente au plus vite.
 
Cristaux de glace sous-marin
© Compoint
Krill
© G. Bardout
Ange des mers
© G. Bardout