• 10-05-07, “Retour”  
  • 27-04-07, “Résultats”  
  • 26-04-07, “Dernières mesures”  
  • 24-04-07, “Tectonique de la banquise”  
  • 22-04-07, “La logistique polaire”  
  • 21-04-07, “Cartographie de la banquise au pôle”  
  • 20-04-07, “Le premier bain glacé de “Super Achille“”  
  • 19-04-07, “Les premiers résultats”  
  • 18-04-07, “Première plongée sous la glace ”  
  • 17-04-07, “Premier vol de l’'EM Bird ”  
  • 16-04-07, “Blizzard”  
  • 15-04-07, “Grosse frayeur ”  
  • 14-04-07, “Installation”  
  • 13-04-07, “Direction Barnéo”  
  • 09-04-07, “Ca y’ est, c'’est parti !”  


 
   
Les premiers résultats  
   
 
  jeudi, 19 avril 2007 précédente | suivante  
Mauvais temps : - 10° . Vent 20 KM/h

Bloqué sous la tente, Christian Haas a analysé les courbes d’'épaisseur de glace enregistrées il y a deux jours par l’'EM Bird entre le pôle et la côte canadienne. L’'objectif était double. Tout d’'abord, faire la première mesure d'’épaisseur de la banquise sur ce parcours. Deuxièmement, déterminer le gradient d’'épaisseur entre le pôle et le Canada où nos précédentes mesures ont mis en évidence une épaisseur moyenne de banquise de plus de 5 mètres. Poussée par le courant de dérive transpolaire, la glace s’'accumule sur la côte nord canadienne.

C'’était la première fois que l'’Alfred Wegener Institut (Institut Polaire Allemand) opérait cette mesure à partir d'’un hélicoptère type MI8. Au décollage, Denis qui maintenait l'’EM Bird pour l’'accompagner dans son envol a pris la douche glaciale de sa vie sous la puissante poussée des pales. Puis, avec complicité et précision, les pilotes russes ont contribué à la réussite de la mesure.
Après 2,5 heures de vol et 400km de mesures, nous avons dû faire demi tour à 86°50’N-58°W à cause du brouillard. Il reste encore 500Km jusqu’'à la côte canadienne, une mesure que Christian Haas fera en mai prochain à partir d’'Alert, une station située au nord de l'’île Ellesmere.

L’'épaisseur moyenne sur notre trajet est de 2,3 mètres et a très peu changé en direction du Canada où elle devrait peu à peu s’'épaissir. A la première lecture, il s’'agit tout du long d’'une glace de deux ans d’âge. C'’est à partir de cette valeur que nous pourrons suivre dans le futur l'’évolution de l’'épaisseur de la glace. L’'objectif de l'’expédition Total Pole Airship est de réaliser cette valeur de référence de part et d’autre de l'’océan Arctique.
 
Christian Haas relevant les résultats de l'EM-Bird en temps réel
© S. Compoint
Trajet emprunté pour la première mesure
© S. Compoint
Graphique du profil de banquise
© S. Compoint
 
 
BERNIS Daniel
le 20 avril 2007 de SENLIS France
Ca y est ,on est dans du concret ,et cela s'annonce passionnant ,hier avec nos plongeurs ,nous étions dans la magie ,et le rêve ,aujourd'hui on sent les scientifiques à l'oeuvre. Merci de nous faire participer et de vivre avec vous au jour le jour.Ca nous change des blablas délirants des élections .